Discours de Monsieur Hamad KALKABA MALBOUM,

Président de la Confédération Africaine d'Athlétisme (CAA),

à l'occasion de la cérémonie d'ouverture

Tlemcen, Algérie, du 29 juin au 2 juillet 2017

 

·        Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports,

·        Madame, Messieurs les membres du Conseil de la CAA,

·        Monsieur le Président de la Fédération Algérienne d'Athlétisme,

·        Autorités politiques, administratives, religieuses et coutumières de Tlemcen,

·        Distingués invités,

·        Chers athlètes, encadreurs techniques et officiels,

·        Mesdames, Messieurs.

 

Au moment où s'ouvre la 13e édition des Championnats d'Afrique d'Athlétisme des moins de 20 ans, je voudrais profiter de l'occasion que m'offre cette tribune pour dire toute la gratitude de la grande famille de l'athlétisme africain à son Excellence Abdelaziz BOUTEFLIKA, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire, pour l'accord qu'il a bien voulu marquer afin que cet événement soit placé sous son très haut patronage et qu'il se tienne ici, dans cette belle et charmante ville de Tlemcen, dont il est originaire.

Permettez-moi également de remercier le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Monsieur El HADI Ould Ali, pour sa disponibilité et l'ensemble des dispositions prises par le Gouvernement algérien pour rendre notre séjour agréable et permettre à nos athlètes de rivaliser de talents dans un cadre propice à la compétition de haut niveau.

Que le Président de la fédération algérienne d'athlétisme, Monsieur Abdelhakim DIB que je félicite du reste pour sa brillante élection, et l'ensemble de son équipe, trouvent en ces mots, l'expression de ma satisfaction et de mes encouragements, pour l'ensemble des efforts consentis pour faire de cet événement un véritable succès.

 

·        Ladies and gentlemen.

 

Over the past decade, African athletics has made significant progress in organizing its own competitions and in training its own human resources. This development momentum, which derives from all the reforms put in place by the Confederation of African Athletics, has enabled us to host the world in our continent, thanks to the organization of world athletics events in Morocco, Uganda and very soon in Kenya, host of the World U18 Athletics Championships, scheduled in Nairobi in  July 2017.

This simply means that the World Sports Community believes in Africa and its skills.

Today, high level competitions are very common in Africa and our continental championships are held on a regular basis, respecting the most demanding standards. Our greatest athletes are responding favorably to our calls and they enlighten our competitions with their talents and very high performances.

We can therefore, loudly and clearly, express our pride, considering that the sport that gives more value and consideration to the African youth and its dynamism in the eyes of the world is ours.

Indeed, it is athletics that sheds light on Africa at the Olympic Games and our athletes are those giving to our continent this universal visibility through their results and achievements in world sports arenas. This, therefore, gives me the opportunity to renew our gratitude to all the stakeholders of our continent in this endeavors and especially to salute the efforts of countries that are contributing in these great achievements.

 

·        Monsieur le Ministre,

·        Mesdames et Messieurs.

 

L’Algérie qui nous reçoit à l’occasion de nos 13èmes championnats continentaux des moins de 20 ans, communément appelés U20, n’échappe pas à ce jugement car elle participe pour beaucoup à cette dynamique d’excellence. L’Algérie a été, et est constamment et régulièrement l’un des piliers du succès de l’athlétisme africain, par les compétitions continentales qu’elle abrite certes, mais aussi par la qualité des performances de ses athlètes. Je voudrais citer entre autres:

·        Noureddine MORCELI (Champion du Monde et Médaillé d'Or Olympique au 1500m messieurs)

·        Hassiba BOULMERKA (Championne du Monde et Médaillée d'Or Olympique au 1500m Dames)

·        Taoufik MAKHLOUFI (Médaillé d'Or Olympique au 1500m messieurs à Londres et Médaillés d'Argent Olympique au 1500m et 800m messieurs à Rio de Janeiro)

·        DJABIR SAÏD GUERNI (Médaillé d'Argent Olympique et Champion du Monde au 800m messieurs)

 

L’Algérie, sans ménagement aucun, est toujours présente aux côtés de la confédération Africaine d’athlétisme (CAA) pour la soutenir et l’accompagner dans la voie du développement, en répondant avec brio aux grands rendez-vous africains et mondiaux, avec une représentation exemplaire de ses athlètes et de ses dirigeants.

Pour cela, la jeunesse sportive africaine se donne encore rendez-vous ici en terre hospitalière d'Algérie, en 2018, plus particulièrement à Chlef, pour les prochains Championnats d'Afrique de Cross-country et plus tard en 2020, à Oran, pour les Championnats d'Afrique Seniors d'Athlétisme, en prélude aux Jeux Olympique de Tokyo.

C’est dans cette solidarité que réside la force de notre continent dont les valeurs et le sens du devoir inspirent notre jeunesse au potentiel inépuisable. C’est pourquoi, la CAA, tout en restant à l’écoute de ses membres, tente de traduire autant que possible les rêves de nos athlètes en réalité, en leur servant des plateformes d’expression de leurs talents, comme c’est le cas aujourd’hui à Tlemcen.

Que le Gouvernement et le Grand Peuple d’Algérie qui reçoivent ici avec générosité cette jeunesse africaine, en soient, une fois de plus, remerciés.

Nous exprimons aussi notre reconnaissance à la Wilaya de Tlemcen, à toutes ses autorités administratives, religieuses et coutumières pour leur détermination à nous accompagner dans toutes nos actions, dans la compétence et en toute humilité.

Enfin, je voudrais dire nos remerciements aux médias, aux mécènes et aux sponsors pour leur accompagnement à faire de Tlemcen 2017 un grand succès, tout en formulant le vœu, à l'endroit de nos jeunes athlètes, des encadreurs techniques et des officiels, que le fair-play puisse prévaloir en toute circonstance et que règne entre nous, tout au long de cette compétition, cette fraternité légendaire reconnue au africains à travers le monde et que le respect des règles accompagne nos performances.

 

Vive l’Afrique,

Vive l’Algérie,

Et que la fête soit belle.

 

Je vous remercie.